ETUDE : Les américains consomment l'actualité par les réseaux sociaux


Friday 27 May 2016

Une étude réalisée par Pew Research Center au début de l'année 2016 auprès de plus de 4 500 personnes officialise un fait marquant de l'univers des médias : une majorité d'américains consomment les actualités via les réseaux sociaux. Revenons sur quelques chiffres qui ponctuent cette étude.

D'abord, c'est près de 62% des américains qui auraient répondu positif à la question de leur consommation de news sur les réseaux sociaux. Reddit (70%) et Facebook (66%) sont les réseaux sociaux principaux d'actualités cités par le panel, Twitter n'arrivent que 3e avec 59%.


On note également que pour 64% des interrogés, l'accès aux actualités se fait par un seul canal social. La manière de consommer est cependant différente sur chaque réseau : d'un côté, les utilisateurs de Instagram ou Facebook ont un accès aux news alors qu'ils faisaient autre chose en ligne. De l'autre, les utilisateurs de Twitter ou Linkedin se rendent sur ces réseaux pour avoir, justement, un accès à ce contenu d'actualité.


Comme cette majorité d'américains, pensez-vous consommer l'actualité par les réseaux sociaux ?


Pour découvrir l'étude complète, rendez-vous sur le site de Journalism.com


Crédit photo : © georgejmclittle - Fotolia


Une semaine après le second tour des élections régionales, les nouveaux présidents de cinq régions de métropole et de quatre régions et territoires d'outre-mer doivent être élus, vendredi 18 décembre. Il s'agit d'un vote avec très peu de suspense : les têtes de liste qui l'ont emporté dimanche sont assurées d'avoir la majorité.

Lire aussi : Vote du président, choix du nom, nouvelles compétences... que se passera-t-il après le second tour des régionales ?
image: http://s2.lemde.fr/image/2015/12/18/534x0/4834501_6_ea61_valerie-pecresse-candidate-les_2961a4af036f7bd75422dc8a5f88f5e1.jpg
Valérie Pécresse, candidate Les Républicains, à l'élection régionale en Ile-de-France, intervient devant les médias dans un café du 8e arrondissement à Paris, dimanche 13 décembre 2015.Deux des régions les plus disputées lors du scrutin des 6 et 13 décembre, PACA et l'Ile-de-France, voteront à partir de 10 heures.
  • En Provence-Alpes-Côte d'Azur, Christian Estrosi (Les Républicains) prendra la tête d'un conseil régional qui ne comptera aucun élu de gauche, le PS ayant retiré sa liste après le premier tour.
  • En Ile-de-France, Valérie Pécresse (LR) accède à la présidence de région après dix-sept ans de gestion de gauche et une lutte acharnée avec le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS), qui a démissionné de son mandat au conseil régional.
  • En Centre - Val de Loire, le socialiste François Bonneau doit retrouver dans la matinée le fauteuil qu'il occupe depuis 2007. Son adversaire du second tour, l'UDI Philippe Vigier, a déjà fait savoir qu'il ne siégerait pas à la région. En Pays de la Loire, c'est le chef de file des sénateurs LR, Bruno Retailleau, qui présidera le conseil régional.
  • En Bretagne, où Jean-Yves Le Drian l'a emporté avec 51,4 % des voix au second tour, la séance débutera à 14 h 30. Pas de surprise à attendre : « J'ai dit aux Bretonnes et aux Bretons que, si j'étais candidat à la présidence de la région Bretagne, c'était bien pour assurer cette présidence », a rappelé le ministre de la défense.
Après l'élection de leur président, les conseillers désigneront la commission permanente des assemblées régionales, qui élira ensuite les vice-présidents pour constituer le « gouvernement » de la région.
  • L'île de La Réunion a commencé, en raison du décalage horaire avec la métropole : Didier Robert (Les Républicains) a été réélu président du conseil régional par 29 voix contre 16 bulletins nuls ou blancs.
  • En Guadeloupe, la liste conduite par Ary Chalus (DVG) l'avait emporté. En Martinique, l'indépendantiste Alfred Marie-Jeanne, et en Guyane, le président sortant de la région, Rodolphe Alexandre, présideront ces deux nouvelles collectivités territoriales.
  • En Corse, le nationaliste Gilles Simeoni a été élu dès jeudi à la tête du conseil exécutif de la collectivité territoriale de Corse et un indépendantiste, Jean-Guy Talamoni, a été porté à la présidence de l'Assemblée de l'île, pour la première fois depuis sa création, en 1982.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/elections-regionales-2015/article/2015/12/18/les-premiers-presidents-de-region-prennent-leurs-fonctions_4834502_4640869.html#9tKx0GxGR63xWsBj.99
Contribution par

0 commentaire(s)
Abonnez-vous à notre newsletter
 
{POPUP_CONTENT}